jeudi 15 mai 2014

Wool War One : avancée des troupes et Wool War Tour



Avancée des troupes 
et 
Wool War Tour










Bon. Alors. On en est où?

A la moitié. 

Quand il y a 6 mois, on a eu envie d'essayer de voir si on pouvait tout raconter en laine, même la grande Histoire, même des histoires tristes, on n'avait pas idée. On savait que ce serait difficile, on n'était pas sûr du tout que ce soit faisable, cette chose, tricoter la guerre. 

Ce qu'on ne savait pas, c'est ce à quoi ça nous amènerait. 

On ne savait pas que les gens proposeraient bien plus que juste leurs aiguilles. Qu'ils y mettraient leur temps, leurs histoires familiales. Que tricoter ne leur suffirait pas. Qu'ils voudraient prolonger ces liens à l'endroit et à l'envers. 

On ne savait pas qu'on trouverait autant de gens pour rendre faisable ce qui était infaisable. 

Que le Musée de la Piscine, les Amis de la Piscine de Roubaix et Fedex accepteraient sans hésiter et sans rien demander en retour, de soutenir la logistique de cette affaire. 

Ha mais non qu'on ne va pas se gêner pour le dire. Sans ce coup de main-là, de Wool War, il n'y en aurait pas.

Que le Comité Scientifique de la Mission pour le Centenaire se pencherait sur ce truc de jersey endroit aiguilles 2 et trouverait que c'était pas si nul que ça, qu'ils nous donneraient une médaille à accrocher à la boutonnière.

Que  l'Association pour la Mémoire des Chemins de Fer trouverait pas si nulle non plus l'idée d'aller rencontrer ces centaines de tricoteurs qui acceptaient de prêter leurs mains. Que grâce à elle (l'Association) et à la SNCF, on pourrait aller à Rennes, Bordeaux, Marseille, Nantes, Lyon, Paris, avec une petite valise pleine de soldats en laine, pour prolonger l'aventure née sur le net. Genre  Woolstock mais en France et en jersey. 

Qu'on trouverait des Terre-Neuviens prêts à tricoter pour symboliser même les plus petits bataillons de 14. Terre-Neuve, c'est rudement loin tout de même. . Mais le cimetière militaire de Terre-Neuve à Beaumont Hamel, il est rudement grand.

Entre le "hé, et si on tricotait la guerre?" et maintenant, à la moitié, on a fait un chemin qu'on n'imaginait pas. On est encore tout étonné quand on regarde derrière nous.

Il reste l'autre moitié.  On en est encore tout effrayé quand on regarde devant nous.

Oh non. On n'est sûr de rien. Jusqu'au 15 décembre, quand tout sera installé au Musée de La Piscine à Roubaix, on ne sera pas sûr d'y arriver. On aura la trouille. 

C'est pour ça que c'est bien. 

**************
 Wool War Tour

 En attendant, les dates des Woolstocks, ces happenings débridés de tricoteurs, pour rencontrer les participants au projet qui en ont envie, faire le point sur là où on en est et là où on va, et voir concrètement à quoi cette affaire va bien pouvoir ressembler. 

Bon, on n'a pas le bus avec les roadies musculeux, mais tout de même, on est content de ce Wool War Tour Donc, après Lille, Bollezeele, Paris et Rennes

Le 17 mai, la Wool War sera à Marseille
le 31 mai à Nantes
le 7 juin peut-être à Metz
le 14 juin à Roubaix
le 21 juin à Bordeaux
le 5 juillet encore à Roubaix
le 9 août à Roubaix toujours
le 7 septembre, gare de l'Est à Paris
le 14 septembre Lyon
le 20 septembre à Roubaix encore et toujours 

Tous les renseignements, les "enrôlés" peuvent les recevoir par mail à delitmaille@gmail.com ou sur le groupe Facebook de la Wool War One
*********

Pour répondre à un truc qu'on nous a demandé plein de fois, si. Les autres gens en laine, ceux avec des pansements sur le crâne, les petits, les papes, les beaux gosses et les affreux, ils nous manquent un peu. Mais on n'a que deux mains, chacune équipée de seulement cinq doigts, donc il va falloir qu'ils attendent encore un peu. Six mois, c'est vite passé. 

Surtout quand on fait la liste de ce qui reste à faire

Plus que 6 mois.

En fait, on a vraiment la trouille

22 commentaires:

  1. On a les yeux fixés sur vous et ce défi fantastique ! Courage

    RépondreSupprimer
  2. Quelles belles rencontres en perspective ! C'est vraiment trop chouette, cette aventure ! Je tricote, lentement, mais je tricote… je devrais pouvoir expédier mes vareuses avant l'été.

    RépondreSupprimer
  3. Allez allez, ta trouille te donne des ailes !!

    RépondreSupprimer
  4. Mais on va la gagner cette guerre, il y aura plus de volontaires que de pelotes à tricoter!

    RépondreSupprimer
  5. Meuh non, il ne faut pas avoir la trouille. Enfin, disons que nous sommes des tas à la partager, ta trouille. Jusqu'à-Terre Neuve.
    C'est pour ça qu'on est tous là, autour de toi.

    A samedi !

    RépondreSupprimer
  6. j'ai une pensée pour tes autres gens en laines qui sont le socle de ce que tu nous offres pour les 6 mois à venir.
    Ta laine parle au coeur, alors il n'y a pas de raison qu'on soit déçus
    à Samedi !

    RépondreSupprimer
  7. Au moins ce n'est pas une trouille paralysante !!! A l'arrière, les troupes sont toujours mobilisées :D
    Pas d'arrêt prévu à Dijon ... Lyon n'est pas si loin
    Douce journée

    RépondreSupprimer
  8. Michèle de Limoges16 mai 2014 à 07:59

    La trouille çà booste... allez on l'aura, vous l'aurez.

    RépondreSupprimer
  9. bon je l'ai déjà dit, je me répète : C'EST FORMIDABLE !!

    si ça peut aider à avoir moins peur ......!!

    RépondreSupprimer
  10. C'est une aventure magnifique !! Elle demande beaucoup de travail mais c'est vraiment superbe ! C'est dommage, quand j'ai eu connaissance de ce projet, il était déjà trop tard pour faire partie des tricoteurs/ses. C'est vraiment dommage...
    Bon courage pour la suite...
    Lili.

    RépondreSupprimer
  11. Merci de nous donner des nouvelles de temps en temps.
    Je passerai vous voir en septembre !
    Et encore bravo à toutes.

    RépondreSupprimer
  12. Et ça va le faire, parce que c'est un rudement chouette projet !

    RépondreSupprimer
  13. Moi j'ai découvert le projet trop tard pour m'enrôler mais si vous avez besoin de troupes fraîches ou si vous faites un nouvel appel dans l'urgence, je suis volontaire...Allez, courage, le projet est trop beau!

    Maxame

    RépondreSupprimer
  14. bon pas encore envoyé mes vareuses
    mais n'ayez crainte ce sera bien avant la date "butoir"
    bises à vous et je prévois une virée dans le nord à l'exposition : il faudrait vous y rencontrer ; allez, vous devez prévoir cela bien sûr en plus !
    bon Jour

    RépondreSupprimer
  15. vivement dans 6 mois !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  16. Merveilleuse idée, superbe démarche, bravo

    RépondreSupprimer
  17. Ma 4ème vareuse est achevée... Je vais mettre les aiguilles turbo, et mitraillé sec pour vous apporter en main propre à Roubaix en juillet certainement ma petite guerre à moi... Merci encore

    RépondreSupprimer
  18. Je vous souhaite bon courage et suis désolée de ne pas avoir réagi assez tôt... j'en aurais bien été moi aussi... si vous dites qu'il y a encore beaucoup à faire, ne peut on aider ?

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour,

    Je viens de découvrir votre initiative, si improbable, et tellement réjouissante!
    Bon vent pour la suite, et félicitations.

    RépondreSupprimer
  20. Son Altesse Sérénissime la Princesse Héritière de Kurlande11 juin 2014 à 20:07

    Et moi, Bichette, je veux faire...

    RépondreSupprimer