samedi 15 février 2014

Wool War One - Février 14


WOOL WAR ONE 

Février 14


Bon. 

On sort de notre tranchée. 

Alors, ce qu'on a décidé, pendant qu'on était caché et qu'on lisait tous les mots que le vaguemestre 2.0 a apportés, c'est qu'une belle guerre en jersey, c'était pas assez. On monte d'un cran nos ambitions. En fait, on va la faire mieux que ça encore. Et on rajoute un lien à tous ces liens, un gros. Solide. 

Comme ça, ce sera parfait.









Dans la boîte aux lettres du Délit, tous les jours, il y a des vareuses, des casques, des chaussures, les premiers pantalons, des musettes. Plein. Emballés dans du papier de soie, du plastique, du carton, avec des cartes, des petits mots et tout. Tous très fantastiques. Les mots et les tricots. 

Dans la boîte mail du Délit, il y a des tas de messages de ceux qui trépignent parce que les paquetages traînent. On essaie de rassurer tout le monde, de leur dire que dès que Mr Fedex nous apporte les bonnes enveloppes, tout part, mais ça trépigne, ça trépigne. 

On a plein de rencarts la semaine prochaine, avec des tas de journalistes que cette histoire de Wool War intrigue. Ces femmes (et cet homme) qui tricotent partout dans le monde pour faire un truc infaisable qui sert à rien dans un musée magique ça leur pose plein de questions, quand, qui, comment, où et surtout pourquoi.
On va essayer de répondre à tout ça. Essayer quoi.

Sinon, on a laissé les clés des bistrots aux volontaires,  et puis là aussi; et ça ne désemplit pas

Bref, c'est exactement le bazar qu'on imaginait. Un bazar parfait.



33 commentaires:

  1. Pas si inutile que ça car cette aventure créée des liens jusque là inimaginables!!! Toutes les personnes à qui j'en parle sont intéressées, subjuguées, intiguées et ça leur parle, ça leur plait, cela va bien plus loin qu'un projet tricot, on va de surprise en surprise.... Ma cadence est plus lente que pour certaines, car une petite douleur au bras se fait sentir... mais j'avance, j'avance, et je n'ai pas trop envie de m'en séparer, je fais durer le plaisir, mais promis, dès que c'est fini, je les enverrai !!!!

    RépondreSupprimer
  2. T'inquiète pas, Délit, le résultat sera à la hauteur. Une quinzaine de cm au moins :-))

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour! C'est quoi encore cette histoire de "gros lien très solide"????
    Je termine ma 4° vareuse, encore une ou deux (?) et je t'envoie ça dans une belle enveloppe!
    PS On peut en faire d'autres? (avec la même laine bien sûr)

    RépondreSupprimer
  4. Contente de voir que tu es sortie de la tranchée, et j'espère que ça va. Je suis sûre que les journalistes vont très bien comprendre ce qui se passe, parce que tu vas très très bien leur expliquer. Gros bisous, et je retourne à mes aiguilles n°2...

    RépondreSupprimer
  5. je trépigne, je trépigne !! LOL !
    A très vite maintenant que je suis rentrée !

    RépondreSupprimer
  6. Michèle de Limoges15 février 2014 à 13:17

    Comme une idiote je n'avais pas compris... Pardon.

    RépondreSupprimer
  7. on trépigne, on trépigne!
    et Jean-Pierre serait donc THE tricoteur?
    On trépigne mais on respire et on reste zen parce qu'on sait bien que c'est du boulot tout ça! Et comme on n'est pas tout seul, on patiente!
    Bon week-end!

    RépondreSupprimer
  8. Je fais partie des gens pas en laine qui trépignent, c'est vrai que tant que M. Fedex n'est pas passé, on se sent un peu "à côté" ! Heureusement qu'il y a le blog et les bistrots ! Merci M'dame Délit de tous ces liens que tu tricotes !

    RépondreSupprimer
  9. Bon 17 petits pantalons expédiés si besoin je veux bien en tricoter d'autres
    Sûr que ça va être à la hauteur de l'ambition !!!

    RépondreSupprimer
  10. Contente de te retrouver et de voir ces gens en laine casqués, vareusés et sacàdosés...(si, si ça se dit!...)

    RépondreSupprimer
  11. Il y a un monsieur parmi nous ? Dans quel pays ? Il en faut plus !

    RépondreSupprimer
  12. C'est chouette un bazar parfait. Bon courage avec les journalistes

    RépondreSupprimer
  13. J'adore et je suis trop fière d'en être ;-)

    RépondreSupprimer
  14. Si quelqu'un peut m'expliquer pourquoi j'ai fait un devant de vareuse avec 17 mailles au lieu de 13... Sinon, j'avance bien, je me régale !

    RépondreSupprimer
  15. Bon, ben moi j'attends toujours mes munitions pour dégainer mes aiguilles n°2... il me tarde de partir au front!!!! A vos ordres!!

    RépondreSupprimer
  16. Moi aussi, je trépigne, je trépigne !!! :-)

    RépondreSupprimer
  17. Tu nous mets l'eau à la bouche avec cette histoire de lien...

    RépondreSupprimer
  18. punaise, j'ai raté le coche ! j'aurai tellement aimé y participer !!!!!

    RépondreSupprimer
  19. punaise comme j'aurai aimé y participer ! je regrette à moins peut être qu'il y ait encore une p'tite place et que je puisse vous aider ????

    RépondreSupprimer
  20. Telle Soeur Anne je regarde le soleil qui poudroie et l'herbe qui verdoie et le beau Chevalier FedEx que tzrde, qui taaarde. ...

    RépondreSupprimer
  21. Telle Soeur Anne je regarde le soleil qui poudroie et l'herbe qui verdoie et le beau Chevalier FedEx que tzrde, qui taaarde. ...

    RépondreSupprimer
  22. Je commençais à me dire que j'avais été réformée!!! En lisant votre article, je me sens rassurée. J'attends avec impatience les munitions...
    Belle journée à vous.

    RépondreSupprimer
  23. Je commençais à me dire que j'avais été réformée, sans en être informée. Me voilà maintenant rassurée!!! J'attends avec impatience les munitions...
    Belle et douce journée à vous

    RépondreSupprimer
  24. Je trépigne un peu aussi, d'autant que j'ai vu un camion Fedex pas loin de chez moi l'autre jour ! Mais ce n'était pas (encore) mon paquetage ! tant pis, j'attends.

    Bon courage pour faire passer tout cet enthousiasme aux journalistes :-)

    RépondreSupprimer
  25. Ayé, je suis rentrée ! J'attends moi aussi mon paquetage (mais sans trépigner, j'ai "un peu" de rangement à faire dans ma maison...).
    J'ai pas bien compris ce que tu écrivais sur monter d'un cran tes ambitions..?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue, Anne ! Pas la saison idéale pour rentrer, mais bienvenue dans le Sud...

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Merci DOMINIQUE ! C'est sûr que je me les gèle...
      Ça-y-est, la maison est de nouveau fonctionnelle, j'attends Monsieur Fedex de pied ferme.

      Supprimer
  26. J'ai dit à mon mari qu'une adorable Canadienne a ouvert un site pour nous, les tricoteuses (et -eur) de la wool war. Je vous livre sa réponse "une canadienne qui tricote des vareuses ?".
    Voilà voilà.

    RépondreSupprimer
  27. C'est vrai que c'est une super aventure, et c'est vrai qu'on est super contentes d'en faire partie. Je pense à toutes celles et ceux qui nous suivent sans tricoter et qui nous soutiennent... et c'est bien aussi.

    RépondreSupprimer
  28. monsieur Fedex a eu du mal, mais il a fini par arriver jusqu'ici. Bon, les bretelles et ceintures c'est minuscule, vais avoir du mal avec mes doigts raidis, mais vais faire de mon mieux, dès que j'ai trouvé des aiguilles 2 (j'ai essayé 2.75, ça glisse trop)

    RépondreSupprimer
  29. Monsieur FEDEX a livré mon paquetage hier.
    Je fourbis mes aiguilles taille 2, je déchiffre le plan de bataille, et je prépare ma première offensive...

    RépondreSupprimer