vendredi 3 janvier 2014

La der des der




La der des der

Le projet Wool War 1 



Bon. 

Attention, c'est rudement long.  Le plus long qu'on n'ait jamais écrit, au Délit. Et le plus sans gens en laine qu'on ait jamais écrit. 

Petit un  : Bonne année les gens.

Au Délit, on vous souhaite à tous une année 2014 très fantastique. Santé, richesse, beauté, bonheur  et tout et tout.

Petit deux : On s'en va  

 On aurait pu continuer à tricoter non-stop, comme depuis trois ans, le matin, le midi, le soir, des fois la nuit, des têtes, des bras, des jambes, des cravates, des casques, des souliers vernis.
On aurait pu continuer à se jeter comme des morts de faim sur nos aiguilles à chaque événement politique absurde à pleurer, de rire ou pas de rire.
On aurait pu continuer à tricoter à toute berzingue des dictateurs, des Poutine pleins de mansuétude, des Khodorkovski en goguette, des coeurs artificiels en jersey - on aurait mis un petit moteur dedans pour le faire battre- des élections municipales, des élections européennes, des rock stars, des tyrans, des retours de perdants et tout et tout.

On aurait pu. Il y avait matière.

Sauf que non.

Ce qui s'est passé, en fait, c'est que, quand on s'est retrouvé on ne sait pas trop comment, avec nos gens en laine dans le plus beau musée de la Terre, on était là, tranquillement à regarder, perplexe,  la mine perplexe des gens qui regardaient Marat en laine. Derrière nous, il y avait les chefs du musée qui papotaient. Ils disaient qu'ils nous laisseraient bien deux espaces au premier étage du musée, sur la coursive qui surplombe le bassin, au pied de la très fabuleuse verrière en soleil, et que dans ces deux espaces, ce qui serait bien, c'est qu'on leur tricote la guerre.

On s'est dit "hein? "

Et puis on s'est dit "la guerre? "

D'abord, on a fait semblant de rien, on a fait comme si on n'avait pas entendu et on est allé voir ce que c'était cette histoire de guerre. On a lu des tas de choses qui parlaient d'un archiduc et de plein de morts, d'une génération sacrifiée, de tranchées, d'obus, de boucherie et tout et tout.

Au Délit, on s'est dit qu'en jersey,cette affaire, ça risquait fort de ne pas être très bien.

On s'est donc décidé à dire non merci aux chefs du musée. On leur expliquerait qu'on n'allait pas savoir le faire. Que la guerre, il n'y avait pas grand chose à en tricoter qui n'ait pas déjà été peint, sculpté, écrit. En rajouter une couche en laine, ça n'apporterait pas grand chose.

Bon, tout de même, on a tricoté un soldat. Juste un, pour voir.

Lui.



Non, vraiment, il n'y avait pas moyen.

Et puis on a commencé à se réveiller chaque matin avec une idée nouvelle d'un truc à tricoter qui parlerait de la guerre en jersey et qui nous plaisait bien.

On a acheté un grand cahier pour les écrire, toutes ces idées de la guerre pas tricotable, histoire de ne pas les oublier.

Dans le cahier, on a fait des croquis, des vilains petits dessins de soldats, on a écrit à côté combien de mailles il allait falloir monter, combien de rangs et tout et tout.










Le cahier, il  s'est rempli et c'est net :  c'est infaisable la guerre en jersey. C'est trop triste. Il y a trop de monde. Il y a trop de morts. Il faut trop de casques et de musettes. C'est trop difficile d'en sourire, de la guerre. C'est pas possible. C'est absurde.

Du coup, quand on a revu les chefs du musée, on a dit oui.

D'accord, on va faire la guerre.

Parce que c'est infaisable. C'est pour ça qu'on a dit oui.

La guerre, ça prend du temps. Les guerres éclair, on le sait maintenant, ça n'existe pas.

On a un an. Douze mois. 365 jours pour en venir à bout de cette guerre en laine. Un an pour une guerre, c'est pas abuser. Les vraies guerres, c'est pire.

Pour ça, il va falloir qu'on lâche le reste. Qu'on prenne enfin notre temps. Qu'on apprenne à laisser de côté tous les autres trucs à tricoter. Qu'on laisse tranquilles les Jean-François Copé, les retours annoncés de président perdant, les princes tout nus et tout, pour se consacrer à des soldats anonymes pendant un an et réussir à faire en tricot les idées qui nous sont venues la nuit en images.

On a un nom pour cette chose infaisable.


WOOL WAR 1





Donc on va faire la guerre. 

On va faire des tranchées,du bleu horizon, des besaces, des vareuses. On va armer les gens en laine, on va les ranger en colonnes par deux, et puis on va les faire défiler dans un musée magique. 

C'est ça qu'on va faire. 

La guerre, mais en jersey.

Des idées, dans le cahier, on en a plein, mais on va essayer de garder le secret que janvier 2015.

Voilà.

C'est pour ça qu'on s'en va. On va se cacher dans notre tranchée à nous pour tricoter tout ça, en prenant notre temps, pour que la guerre en laine, elle soit belle.

****************

Sauf que c'est pas tout. 

On en était là, de notre idée absurde, quand il y en a un, au Délit, qui a eu une idée encore plus absurde, une idée que lui avaient soufflée des gens pas en laine qui viennent lire le Délit.

Et si cette World Wool War, on la faisait avec les gens qui viennent voir les gens en laine depuis trois ans? il a dit.

Hein? on a répondu. 

Oui, un truc mondial, comme la guerre.  

Du genre effort de guerre. Comme quand les femmes tricotaient des chaussettes pour les troupes au front. 

A notre tête, ça devait se voir qu'on ne comprenait pas.

Si. On ferait une guerre en jersey à plein de mains. Les gens qui en auraient envie, ils nous le diraient. On leur enverrait la laine et les explications pour faire des vareuses, des croquenots, des besaces, des ceintures, des bretelles, des sacs à dos pour les troupes en jersey du musée magique, qu'ils enverraient au front une fois tricotés dans des petits paquets en papier craft. 

Quand on a entendu ça, au Délit, bim, il y a des images d'une file bleu horizon tellement longue que mille vies et dix mille doigts suffiraient pas pour la faire. 

Une file comme ça, tout seul, au Délit, on devrait se contenter d'en rêver. Mais avec plus de doigts, plus d'aiguilles, la file, on peut la rêver longue, on peut l'imaginer courir le long des murs du musée magique. 

Et du coup, notre guerre à nous, elle deviendrait belle. 

Poétique. 

Ce serait une belle revanche sur la guerre que de réussir à mettre de la poésie dans une chose moche comme tout.


Avec un  petit peu de gens, elle serait un petit peu belle. Avec plus de gens, elle serait  plus belle. 

Ce qui serait encore mieux, ce serait que ces doigts qui tricoteraient  la guerre en jersey, ils viennent du monde entier. Vu que c'est une guerre mondiale. 

Et puis surtout, ce qui nous a rudement plu, c'est l'idée de faire un truc absurde, disproportionné, dépourvu de sens, complètement irréalisable et de le faire avec les gens pas en laine qui regardent les gens en laine depuis longtemps. Parce que l'air de rien, sans les gens pas en laine, les gens en laine, il y a longtemps qu'ils auraient disparu dans le fond d'un vieux carton.

Cette affaire de Délit, elle a commencé sur Internet, si elle se terminait en fanfare avec Internet, ça aurait du panache. Et si les réseaux sociaux, les blogs, Internet et tout et tout, ça pouvait aussi servir à faire un truc inutile et poétique? on s'est dit.

Non mais, on le sait que c'est n'importe quoi cette idée. 

C'est pour ça qu'elle nous plaît..

La seule question à laquelle on ne trouve pas de réponse au Délit, c'est: Mais pourquoi les gens pas en laine feraient ça? Pourquoi ils passeraient une partie de leur temps à un truc qui ne sert à rien? La poésie et tout le blabla, c'est bien gentil, mais bon... 

On ne sait pas non plus si ça existe d'autres gens qui rêvent des mêmes choses insensées.  Si on est tout seul,  on fera une petite file. Si on est plein, on fera une longue file. Mais on le fera, parce que c'est de ça qu'on rêve maintenant au Délit.

Il ne faut pas savoir faire des choses hyper compliquées pour tricoter la guerre. Point endroit, point envers, et basta, ça suffit. Il n'y a même pas de diminutions et d'augmentations. Une pelote, c'est grosso modo six à dix heures de tricot. Le temps qu'on y passe, c'est comme on veut, entre maintenant et début septembre. 

C'est facile la guerre, en fait.

 Voilà. 

C'est ça notre idée. 

Et quand on verra, dans le musée magique, la plaque gravée aux noms de tous les vrais gens qui ont contribué à ce projet complètement irréalisable, avec tout en haut de la plaque "Le Jersey Reconnaissant", on se dira que c'est tout de même mieux qu'un monument aux morts.

 Il n'y a rien à gagner. A la guerre, il n'y a jamais rien à gagner. 

Ca ne sert à rien. La guerre, ça ne sert jamais à rien. 

On le sait que ça ne marchera jamais cette histoire de tricot participatif, d'effort de guerre et tout. On sera tout seul, c'est sûr; mais tant pis. Elle nous plaît trop cette idée pour qu'on ne la fasse pas. 

***********

En résumé


Si tu sais tricoter le point endroit et le point envers, ça te tente de participer à l'effort de guerre en jersey , si tu connais quelqu'un qui veut participer à l'effort de guerre en jersey, si tu veux tricoter une belle guerre à plein de mains, si tu veux contribuer à quelque chose qui ne sert à rien, qui ne rapporte rien, juste ton nom sur un monument, écris-nous dans notre tranchée delitmaille@gmail.com. L'intendance t'enverra les instructions et la laine pour tricoter des musettes ou des chaussures, des vareuses ou des casques. Une pelote représente entre 6 à 10h de travail et on a jusque septembre-octobre environ. Tu les renvoies quand tu veux, comme tu veux.  Et en janvier 2015, tu viens voir la guerre au musée magique 

Non, non, pas d'inquiétude. On ne pleurera pas si on est tout seul. On n'a pas le temps.


Il y a des chances que ce soit  la der des der des gens en laine. On va tout faire pour que ce soit une belle guerre, la der des der.


***************


Voilà. On retourne à notre tranchée.

Peut-être qu'on aura des permissions, des fois, dans cette guerre, et qu'on tricotera des petits trucs pour s'aérer la tête, ou peut-être qu'il se passera des choses qu'on ne pourra pas ne pas tricoter. On ne sait pas.

Mais on vous donnera des nouvelles du front. Histoire de bien vérifier qu'effectivement, on s'est lancé dans un truc infaisable.

Promis.

*************

Il y a Yagg, un journal en ligne, qui a écrit un article sur le Délit, un article qu'on aime beaucoup et qui raconte rudement bien ce qu'on a essayé d'expliquer de façon confuse 


Même qu'on a eu un petit peu envie de pleurer en le lisant tellement c'est juste ce qu'il disent à Yagg sur l'histoire de prendre son temps. 

*************

Voilà. On s'en va. 

On a une guerre sur le feu. 

139 commentaires:

  1. Tout ce qui est bon, hélas, disparait. Je riais tant de toutes ces scènettes tricotées, aux larmes !
    Mais je veux croire que vous trouverez du grain à moudre avant 2015... ;-)
    Rosy

    RépondreSupprimer
  2. c'est enthousiasmant cette idée de tricoter comme "pour nos poilus"... J'ai très envie de participer, j'envoie un mail au vaguemestre...
    Ce sera surtout une façon de rester un peu avec vous car vous allez tellement me manquer chers Délit !!!!
    Courage !

    RépondreSupprimer
  3. Yes!!!!! Je sors mes pointes et j'attends les minutions!

    RépondreSupprimer
  4. Rhooo quelle belle histoire, j'veux bien y participer hein, je maitrise le point endroit et envers :-) bon j'suis pas au bout du monde, mais pas mal en bas de la france, c'est un bon début !!! Lae2t2ia

    RépondreSupprimer
  5. L'actualité va me sembler bien fade... Je vous souhaite plein de bonnes choses pour cette année et maudit toutes ces heures passées à regarder ma grand mere sans lui demander de m'apprendre les points endroit-envers...

    RépondreSupprimer
  6. Oh la la pas de tristesse une grande joie : On va tricoter pour une grande guerre mondiale en laine et pas en vrai !

    RépondreSupprimer
  7. Eh bien moi, petite tricoteuse du dimanche, je veux participer et je vais inviter toute ma communauté à la faire aussi. En 2012, on avait fait des bonnets de bouteille pour aider les petits frères des pauvres et ça avait rudement bien marché, parce qu'on a plein de gens pas en laine autour de nous qui aime participer à des projets collectifs. Et on a un super filon pour ce genre d'opérations. Un filon qui n'est pas sur Facebook, qui n'a pas de compte twitter, qui ne fait pas de selfie sur Instagram, mais qui a du temps et des doigts encore agiles : les maisons de retraites. Avec des dames plus toutes jeunes, mais qui aiment bien donner de leur temps pour ne plus compter les longues heures. Alors, si tu m'y autorises, je sors mes pointes, je regarde mon panier à munitions en attendant ton tuto et si j'ai ton accord j'enclenche mon réseau. J'attends juste ton feu vert.

    RépondreSupprimer
  8. Un truc infaisable, inutile ??? Mais c'est pour moi ça !

    RépondreSupprimer
  9. Allez, j'en suis... Je n'ai pas envie de vous quitter !
    Je dois bien avoir des aiguilles quelque part.
    Très belle année en perspective
    Courage, fuyons (la guerre)
    Cat

    RépondreSupprimer
  10. Bon.
    La nouvelle est à la fois triste et gaie.
    Je suis sûre que tu vas revenir de temps en temps, pour les sujets vraiment importants.
    Je garde ton adresse au chaud, et je vais candidater pour tricoter des poilus. ça fait un moment que tu m'as redonné envie de sortir mes aiguilles, même si je ne suis pas très douée. Après tout il devait y avoir aussi des mal foutus, parmi les soldats ...

    RépondreSupprimer
  11. C'est magnifique Délit, vraiment génial. Moi je suis pas en laine mais pas très forte pour participer à l'effort de guerre. En revanche, je vais le proposer à Maman et aux gens pas en laine qui me lisent parfois.
    Bravo et merci pour toutes ces belles choses. Bon courage et à très vite !

    RépondreSupprimer
  12. Magnifique projet. J'apporterai ma modeste contribution

    RépondreSupprimer
  13. Je vous rejoins aussi dans cette aventure délirante et pas si infaisable que ça !
    je m'en vais de ce pas m'engager dans cette guerre laineuse en vous envoyant un mail.

    Aux aiguilles, citoyens/citoyennes !!

    RépondreSupprimer
  14. Bon moi je sais pas tricoter. Mais participer à l'effort de guerre, je suis pour. Alors, comme je sais écrire, que je fais ça toute la sainte journée (Oh Marie, si tu savais...), je veux bien vous faire un communiqué de presse et l'envoyer à la presse pour qu'elle parle de votre événement. Et puis, je pourrais me faire aider de Blonde Paresseuse, parce qu'on a parlé d'elle sur Elle.fr, hein ma Blonde ?
    Bref, c'est vous qui me dites, après tout, les gens du musée, ils ont ptêt déjà tout ce qu'il leur faut sous la main...
    En attendant, bonne année, je sens que vous allez en tricoter... des gens !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, elle est trop forte la Smouik pour faire parler des beaux projets sur l'Internet mondial.... ♥

      Supprimer
  15. Quelle magnifique idée, je m'engage de ce pas!

    RépondreSupprimer
  16. Cette idée est purement géniale, et je sens que vous allez être dépassés par le succès de l'affaire ! j'ai relayé l'info sur mon blog, histoire de me rendre utile !!!

    RépondreSupprimer
  17. Est-ce que l'on peut participer en tant que... pays allié ? Je suis au Québec... et votre projet fou m'intéresse !(oui, la guerre, c'est TOUJOURS de la folie...) Je note cette page en favori pour y revenir !

    RépondreSupprimer
  18. moi aussi!!! et je vous écris en email sous peu pour une proposition!!!

    RépondreSupprimer
  19. Quatrième tentative de message, j'espère que ce sera la bonne !Je suis également partante et vous ai envoyé un courriel…
    À bientôt !

    RépondreSupprimer
  20. Superbe idée ! Je m'engage tout de suite !
    Bonne année le Délit, ce serait trop triste de ne plus avoir de nouvelles pendant un an (UN an ? Impensable !), donc on est o-bli-gé de participer à l'effort de guerre.

    RépondreSupprimer
  21. vivement qu'on reçoive les munitions, j'ai hâte de m'y mettre !!!! super génialissime l'idée !!!
    christiane

    RépondreSupprimer
  22. catherineortholala3 janvier 2014 à 17:58

    ben moi aussi je vais participer...trop contente même d'utiliser mes maigres savoirs (car en dehors de point en droit - point envers...heu)!
    c'est vrai qu'il est super l'article du Yagg!
    bonne année 2014 chère Délit Maille.
    et je vais guetter ma boîte aux lettres!
    au moins, à ce concours là on est sur de recevoir de la laine (hihihi)

    RépondreSupprimer
  23. moi aussi je veux bien tricoter, il y a bien longtemps que j'ai rangé mes aiguilles mais je devrais pouvoir les retrouver....!

    RépondreSupprimer
  24. coucou je vous accompagne dans ce projet............

    RépondreSupprimer
  25. 10 heures, c'est à la fois peu et beaucoup quand on a soi-même une expo en préparation... En tout cas comme je l'avais promis, j'ai mis les photos des expos de Roubaix sur mon blog et j'ai partagé pour qu'il y ait le plus de monde possible pour participer à ce magnifique projet. Ça va être énorme !!! S'il pouvait y avoir assez de soldats en laine pour qu'il n'y ait plus besoin de soldat en vrai !!!

    RépondreSupprimer
  26. Je suis moi aussi partante pour vous aider à faire la grande guerre en jersey avec plein d'autres mains.
    Je vous envoie un mail...

    RépondreSupprimer
  27. Ca y est je me suis inscrite pour contribuer à l'effort de guerre (en laine)

    Délit, tu es magique...

    RépondreSupprimer
  28. J'adore cette idée! bravo bravo!

    RépondreSupprimer
  29. ah merde :/ bon c'est dommage pour nous mais compréhensible ;) et je suis sûre que cette aventure va être démente et humainement nourrissante, et rien que pour ça, tu fais bien de te lancer ;) merci pour tout ce que tu tricotes depuis le début, j'ai suivi cette aventure lainesque avec délectation, je suivrais le reste avec le même plaisir. Merci.

    RépondreSupprimer
  30. Aux aiguilles citoyennes!
    J'en suis, je me lance la fleur au bout de l'aiguille.
    Je suis une big débutante mais impossible n'est pas français!
    Je vous envoie un mail et je rameute les troupes.

    RépondreSupprimer
  31. Délit, je vous aime ! Comment dire, jamais je n'aurais cru qu'on me proposerait de tricoter pour l'armée, et que ça serait exposé dans une piscine...
    Bien sûr que je suis volontaire, et même que je vais essayer de faire des émules. Pendant ce temps-là, je ne penserai pas que le Délit va s'arrêter.

    RépondreSupprimer
  32. bravo Délit, tu as raison de te consacrer à quelque chose d'important, les politiciens en ce moment ne sont pas à la hauteur, ils ne méritent pas ton attention ! Très belle idée ce tricotage participatif, j'adhère, je t'écris à l'adresse que tu donnes pour recevoir les instructions. Mais j'ai déjà plein de restes de laine, ça doit pouvoir faire !

    RépondreSupprimer
  33. Rahhhh, je m'inscris, naturellement ! Je peux faire mon bonhomme (ou mon truc) de guerre à moi ? Avec mon patron à moi ? Je peux hein ?

    RépondreSupprimer
  34. J'en suis bien sûr ! Trop contente de pouvoir participer…
    J'espère quand même que les permissions seront nombreuses, parce que ça va trop me manquer, les actualités du Délit.
    Et puis… Roubaix, j'arrive ! Départ demain matin à l'aube (enfin, pas trop tôt quand même)

    RépondreSupprimer
  35. Yes yes triple yes, j'en suis et je ferai tout comme tu voudras le Délit.
    Chouette année qui commence tiens !!
    HeleneDeRennes

    RépondreSupprimer
  36. Cher Délit,
    J'en suis aussi ! J'aime les projets collectifs. Je tricote déjà des petits bonnets pour coiffer des bouteilles...!
    Merci pour toutes vos créations, plus stimulantes les unes que les autres...
    À bientôt alors !
    Bérengère Delli

    RépondreSupprimer
  37. Au revoir, cher Délit, ou plutôt à bientôt, car je par en guerre à vos côté. Les trucs qui servent à rien comme la guerre en laine ou les araignées en crochet, c'est mon truc.

    RépondreSupprimer
  38. ben ça pour une nouvelle !!!!
    j'en suis EVIDEMMENT
    parce que je vous trouve géniaux, parce que j'ai raté votre expo alors que je travaille à côté et que je me trouve impardonnable, parce que j'adore les projets collectifs et les(vos) envolées lyriques, parce que ... ben parce que je sens que c'est juste là qu'il faut que je sois !!!
    ma devise de 2014 c'est "j'ose" alors oui je vais sortir de mon anonymat pour vous dire combien je trouve votre bulot trop chouette et que du coup j'ai envie d'être à vos côtés.
    je ferai tout comme vous direz / voulez !!!!
    belle année !

    RépondreSupprimer
  39. Suis tellement pas douée que le temps que je tricote un soldat toi tu auras déjà fini la guerre, mais à lire tous les commentaires je vois bien que tu ne seras pas seule.

    Belle année à toi et tes projets, Délit.

    PS : L'article est super.

    RépondreSupprimer
  40. Bon. C'est un coup dur avec toutes les élections qui arrivent... Mais c'est un magnifique projet.
    J'en suis, bien sûr, je t'envoie un mail sur le sujet. S'il y a des trucs à coudre, j'en suis aussi.
    Bon sang, participer à un tel projet, je n'en avais même pas rêvé !

    RépondreSupprimer
  41. Michèle de Limoges4 janvier 2014 à 08:40

    Le point endroit, le point envers je connais, le montage, je suivrais les instructions... plein de soldats en laine fait par le peuple, çà me convient...j'envoie un mail...et à bientôt.

    RépondreSupprimer
  42. Je suis des vôtres !!!

    RépondreSupprimer
  43. Le Délit depuis le début il donne il donne il donne sans compter alors c'est bien normal qu'on le lui rendre un tout petit peu!!
    Allez je t"envoie un mail pour grossir les rangs (en jersey!)

    RépondreSupprimer
  44. Prête à faire la guerre à vos côtés ;o)
    Attends l'ordre de mission avec impatience, fourbis mes armes pour patienter et vérifie mon équipement....

    RépondreSupprimer
  45. je rentre dans les rangs aussi :) mail envoyé, quel projet fabuleux !

    RépondreSupprimer
  46. J'arriiiiive !
    Merci Madame Délit de nous donner cette occasion de participer à ce truc absurde, mais ô combien convivial : la guerre en laine !! J'aime beaucoup. A binetôt.
    Mimi dH

    RépondreSupprimer
  47. OUIIIIII!!!!!
    Ca se confirme : TU ES UN GENIE!
    Evidemment que je participe!

    Mais par pitié, lâche-toi sur quelques actu de temps en temps, ça serait trop déprimant de ne plus du tout en avoir.

    RépondreSupprimer
  48. Je ne suis pas hyper douée (je crois n'avoir jamais rien fini que des écharpes !), et il me semble que tes troupes sont conséquentes, mais au cas où tu aurais besoin inscris moi dans les bataillons de réserve et ce sera volontiers ...

    RépondreSupprimer
  49. bouhouhouhouhouhouhou!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! je suis désespérée...........................tes articles vont me manquer,c'est long 1 an
    .bon courage aux volontaires tricoteuses.
    m de la haut

    RépondreSupprimer
  50. je me suis tellement régalée à l'aef devant vos délires !
    j'en suis avec grand plaisir !

    RépondreSupprimer
  51. Moi aussi je veux fairela guerre en jersey alors je rentre dans la file :) et j'ecris de suite a ma copine de NYC car la guerre c'est international !!!

    RépondreSupprimer
  52. Ne serait-ce qu'en mémoire de ceux qui l'ont vécu, et pour grandir les rangs de ce projet démoniaque : je participe !

    RépondreSupprimer
  53. J'en suis moi aussi!
    Et je répand la bonne nouvelles ;-)
    http://apleinesmains.blogspot.fr/2014/01/2014-tricoter-altruiste-participer.html

    RépondreSupprimer
  54. Idée fantastique, de faire participer tout le monde. J'essaierai bien moi aussi siu c'est pas trop compliqué.
    Les nouvelles du délit vont me manquer

    RépondreSupprimer
  55. Oulà, les trucs qui servent à rien m'ont toujours plu. J'en suis de cette sale guerre ... on pourra salir les vareuses pour faire vrai ?
    Bref, envoyez de la pelote, on va vous la tricoter cette armée !

    Bravo et merci
    Carole

    RépondreSupprimer
  56. Un petit soldat de laine, moi je peux faire ca. Belle idee!

    RépondreSupprimer
  57. ben mince et la guerre en dentelles alors ? est ce qu'on peut faire des boulets de canon ? j'adore les noppes !
    sérieux : je veux faire la fleur du fusil ..ou les poils des poilus

    RépondreSupprimer
  58. Je vous ai envoyé un courriel.. Une superbe idée et y participer sera un honneur et un plaisir... J'avais bien participé à un petit morceau de la grance barrière de corail avec des australiens :))

    RépondreSupprimer
  59. Je vous ai envoyé un courriel. Y participer sera un honneur et un vrai plaisir.
    J'avais bien tricoté un petit morceau de la Grande barrière de Corail pour un projet gigantesque des australiens:)) rien ne vaut le travail en commun, ça réchauffe le cœur .

    RépondreSupprimer
  60. JE viens de vous envoyer un mail :)
    Et j'en parle aux copines ...

    RépondreSupprimer
  61. Ho la la, c'est une idée absolument géniale ! Ce sera un plaisir et un honneur pour moi de participer.

    RépondreSupprimer
  62. allez tricoteuses du monde entier,on va faire la guerre ensemble
    je suis bien tentée par cette "expérience" , je rejoins les troupes
    filoche

    RépondreSupprimer
  63. les caprices d alicia4 janvier 2014 à 22:02

    Je suis partante pour cette belle initiative et pour rendre hommage et se souvenir de tous ces jeunes soldats sacrifiés pour notre liberté.

    RépondreSupprimer
  64. je crois pas savoir suffisamment tricoter pour oser participer à ce très beau et très poétique projet. Mais je soutiens l'effort de guerre.... à fond !!!

    RépondreSupprimer
  65. sur ma table de chevet, il y a " Paroles de Poilus', alors comment ne pas répondre à l'appel à à la mobilisation ?
    Lorsqu'on lit le Délit Maille en riant comme une hyène affamée, lorsqu'on tricote comme si sa vie devait en dépendre, lorsqu'on croit à la réussite de l'impossible, au triomphe de l'illogique, lorsqu'on aime faire mentir les gens raisonnables, comment ne pas sentir monter en soi le Patriotisme ? comment ne pas participer à cette Ode à la Paix des armes et au Dévouement et au sacrifice inutile ? Les généraux avaient sacrifiés les hommes d'une génération par des choix inappropriés, j'aime l'idée que 100 ans plus tard, des femmes les relèvent et rappellent par leur ouvrages l'inutilité de tout cela
    il en va de l'honneur de la Pelote, de la grandeur de La-France-Qui-Tricote
    les aiguilles affutées comme des baïonnettes, en bandoulière, je suis au garde-à vous pour attendre les instructions

    RépondreSupprimer
  66. Je suis partante aussi, je vous suis !

    RépondreSupprimer
  67. :-(
    Je suis triste. Doublement : il n’y aura plus de blog et je ne sais pas tripoter euh… tricoter.
    Mais je suis contente que de beaux projets se concrétisent pour toi. Et vous ! :-)
    Bon courage !
    Marchons, marchons ! Qu’une laine puuure tricote nos poilus !

    RépondreSupprimer
  68. Une idée très originale. Je suis partante pour l'effort de guerre.

    RépondreSupprimer
  69. Je suis partante pour cette mobilisation générale des aiguilles !

    RépondreSupprimer
  70. Bonsoir, je participe a cette idée en hommage a mes aïeules.
    Marilyne

    RépondreSupprimer
  71. Bonjour, je veux bien participer en hommage a tous les soldats.

    RépondreSupprimer
  72. '' Tout ce que tu feras sera dérisoire, mais il est essentiel que tu le fasses'' - Gandhi
    Bonsoir moi aussi je veux bien apporter mes quelques points à l'endroit, à l'envers ...

    RépondreSupprimer
  73. Alors nous qu'on est un groupe de selistes tricoteuses de ch'nord, on veut participer à ce projet grandiose, chère Délit ! les mêmes qui ont participé à la Journée Mondiale à ze Librairie of ze world, la seule et l'unique !
    Le Sel Laineux

    RépondreSupprimer
  74. et bien tu ne seras pas seule face à cette grande guerre menée contre le tricot ringard !
    je veux bien en être et tricoter cet inutile là !!! guère (guerre) plus inutile que mon clitoris au crochet pour le calendrier des FART !! à bientôt...

    RépondreSupprimer
  75. Dis le Délit, on ne pourrait pas créer un petit groupe sur Ravelry ? j'ai déjà vu plusieurs krikoteuses en parler dans différents groupes ! Ce serait bien de se regrouper, non ? Caroline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je suis pour le groupe ravelry ! On sera au moins 2 !

      Supprimer
  76. Ah oui, alors, je suis de l'aventure ! Et ce ne sera même pas du tricot tropical, puisque je rentre en février.
    Ton texte est superbe et j'adore tes crobards.
    Ça va être grandiose...

    RépondreSupprimer
  77. allez, moi aussi je joue et j'amène ma bande !
    en 2011, après le tsunami au Japon, j'avais lancé une idée de couverture au crochet pour une japonaise qui avait tout perdu … et j'ai reçu 9700 carrés au crochet ! et une bande de tricoteuses et crocheteurs folles qui ne se connaissaient pas, s'est constituée pour assembler tous ces carrés : au final 130 couvertures disséminées dans la ville de Ishinomaki .. et un groupe de filles qui se réunit désormais un jeudi / mois avec toujours autant de plaisir dans mon atelier !
    alors un projet collectif : chouette et une bonne occasion de faire une virée ensemble au musée en janvier 2015 !!
    alors j'attends les instructions .. notre prochain RV : c'est jeudi 15 janvier …?

    RépondreSupprimer
  78. Bonjour

    J'aimerai aussi participer. C'est un magnifique projet !


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai oublie de dire que j'avais envoye un mail le 3 janvier.

      Supprimer
  79. "Quelle connerie la guerre (...)
    Sous cette pluie de fer
    De feu d'acier de sang"
    Pour une fois, cette guerre-là aura du sens : un sacré paradoxe. Merci cher Délit.
    Et puis ne dit-on pas que les petites mailles font les océans de tricot.
    Je file chausser mes aiguilles et attends les ordres sur mon mail.

    RépondreSupprimer
  80. Bonjour,
    Moi aussi, j'en suis. Et comment !! Quel beau projet. Mes aiguilles sont prêtes, au garde à vous.. Elles et moi attendons la suite avec impatience,
    Marie

    RépondreSupprimer
  81. Est-ce que sur mon petit Poilu tricoté, je pourrai broder (en tout petit), les initiales de mon grand-père ? Sinon, je glisserai à l'intérieur une photo de lui, avec sa belle moustache et ses bandes molletières...

    RépondreSupprimer
  82. Si tu recrutes toujours, je suis prête à m'engager!

    RépondreSupprimer
  83. Bonjour,
    Moi aussi je veux bien participer à ce projet un peu fou.
    Bon courage à toutes les tricoteuses.

    RépondreSupprimer
  84. "la guerre est un massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas" disait Paul Valéry ; cette phrase me hante chaque fois qu'il est question de guerre mais alors une guerre en jersey ?? une histoire de mailles, de partage, de poésie qui ferait se rencontrer les gens, virtuellement et dans un musée magique? je dis oui ! allez zou direction la boîte mail ;)

    RépondreSupprimer
  85. Si tu recrutes toujours, je suis prête à m'engager!

    RépondreSupprimer
  86. il y a du monde, mais s'il reste un peu de laine, je veux bien participer, je vais envoyer un mail :-)

    RépondreSupprimer
  87. Quelle merveilleuse idée je participe bien sur . Le mail est envoyé

    RépondreSupprimer
  88. Mail envoyé le 3, pas de réponse à ce jour mais c'est sûrement normal.Dans le doute je confirme ici
    uneaiguilledansunedredon
    at
    gmail.com

    RépondreSupprimer
  89. Voilà un défi qui me touche, mon arrière grand-père est mort pour la France, alors oui je veux bien participer, je vous envoie un petit mail tout de suit e!

    RépondreSupprimer
  90. En mémoire pour mon arrière grand père, je te suis .

    RépondreSupprimer
  91. Mail envoyé !
    Idée farfelue que je partage également avec ma communauté de tricoteuses et que mon mari partage avec sa communauté de férus d'histoire de guerre
    à bientôt

    RépondreSupprimer
  92. dommage que ce ne soit pas le tricot de Paix...
    étant en pleine révolution, avec des morts, des blessés, des personnes en souffrance autour de moi, je préfère penser à la Paix....
    si chaque personne, en toute conscience, pensait une seconde par jour à la Paix, il n'y aurait jamais de guerre.
    Marie d'Egypte (http://marieluxor.canalblog.com/)

    RépondreSupprimer
  93. Je suis une nouvelle venue , j'ai vue votre demande sur le blog de mamita , je suis doublement contente de vous connaitre et triste de ne pas vous avoir connus plus tôt. Mais je tiens absolument à participer l'idée , je vous envois un mail de suite, je sors mes munissions et j'attends pour faire cette guerre avec vous qui sera comme toutes les autres inutile, mais pour une fois plaisante à faire .
    A bientôt.
    Carole MARIE34

    RépondreSupprimer
  94. Aux mAAAAAilles citoyens
    ForMEZ vos points d'jersey
    Tricotons, tricotons,
    Qu'une maille ENdroit
    enCHANte nos tricots ! ta tata

    j'envoie mon mail et j'enregistre la chanson si tu veux bien délit maille
    et bonne année !

    RépondreSupprimer
  95. Go! go! go! go!!!! EMSEMBLE nous la gagnerons cette paix

    RépondreSupprimer
  96. Je trouve le concept de représenter la guerre avec un truc qui peut pas faire mal très intéressant. Perso, ayant un garçon de 4 ans qui aime tout ce qui fait boum, pan et vlan (c'est dingue comme ça lui est venu vite chez lui), je lui ai fait des accessoires "guerrier" en laine. Pour moi, c'est un moyen de raconter l'histoire des hommes en général et de lui faire profiter de l'expérience du monde pour ne plus revivre cela (mon père a fait 39/45). Y'a un truc à creuser auquel je crois.
    Donc, si c'est pas trop long, je veux bien participer.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  97. avec un papa né en janvier 1918 , bientôt 96 ans et toujours passionné par cette guerre de 14 ( ses parents se sont mariés la veille de la déclaration de guerre)je ne peux que m'associer à cette idée farfelue mais si originale ! mon papa ayant transmis le virus à mon mari...ma maman étant tricoteuse dans l'âme et moi , passionnée de tricot....la boucle est bouclée et l'histoire de famille devient un défi que j'essayerais de relever avec mes amies aussi ! le mail part de suite et je partage aussi !
    Amitiés d'une vosgienne tricoteuse qui n'aurait jamais pensé un jour rendre hommage aux poilus disparus sur ses terres natales de cette façon là!
    Bisou à toutes,
    Marry Poppins

    RépondreSupprimer
  98. sympa comme projet ! je participe avec plaisir... (mail envoyé)

    RépondreSupprimer
  99. Bien sûre que je m'inscrit aux côtés des toutes ces tricoteuses!!!!
    Un devoir de mémoire???? un plaisir de partage!

    RépondreSupprimer
  100. Bonsoir, je viens de découvrir cette idée une peu folle, mais je participerai volontiers.
    Amicalement Sandrine

    RépondreSupprimer
  101. Votre projet m'amuse alors...why not?

    RépondreSupprimer
  102. Heuuuuu, j'espère qu'il n'est pas trop tard pour s'inscrire !!?
    Parce que moi aussi, en tant que gens pas en laine qui lit le Délit depuis plus d'un an maintenant, je veux en être !
    Déjà parce que c'est un chouette projet !
    Et puis parce que l'idée que le délit s'arrête est trop triste, tellement c'est un pur moment de magie en jersey, chaque nouvel article du délit... bref, parce que c'est trop triste, comme nouvelle, et que participer à l'effort de guerre ça sera peut-être un moyen de rendre ça un peu moins triste...
    Et puis parce que je sais tricoter, aussi !
    Bref, je veux moi aussi faire mon petit soldat en laine participatif (je dois bien avoir quelques ancêtres qui l'ont faite, cette guerre, alors je pourrais donner un nom à ce soldat).
    Et même s'il faut participer aux frais (achat laine, poste, etc), pas de soucis !

    RépondreSupprimer
  103. Je travaille à la mémoire de cette guerre et quand je ne travaille pas je tricote, alors évidemment ces trucs qui ne servent à rien ça m'cause !!!
    J'entre au bataillon, alors ???
    celinelaguide@hotmail.fr

    RépondreSupprimer
  104. 10 heures en 9 mois ... mais c'est tout à fait réalisable !!! Je signe tout de suite ! A tout bientôt :)

    RépondreSupprimer
  105. Mail envoyé cet après-midi... Je tente... et je cherche mes aiguilles... pour eux !!!

    RépondreSupprimer
  106. Je participe sans aucun probleme... Voila je suis
    prete j'attends les minutions.....

    RépondreSupprimer
  107. Je participe aussi sans souci !
    J'attends de vos nouvelles, merci et bonne journée

    RépondreSupprimer
  108. Bonne idée ! On va suivre ce projet ! Cela me fait penser aux poupées de Marie Jeanne Nouvellon qui de son côté a porté un regard sur les femmes du XXème siècle.

    RépondreSupprimer
  109. Je m'engage avec vous ! J'aime ce qui ne sert à rien quand c'est poétique (pas quand c'est une vraie guerre) et quand le but c'est de pas avoir envie de refaire la guerre ! Jv'ais relayer l'info aussi sur mon blog. Super projet, t'inquiètes, tu seras pas seule ! Déjà 118 commentaires ! lililila[chez]live.fr

    RépondreSupprimer
  110. Moi, je suis partante pour la guerre du fil !

    RépondreSupprimer
  111. Une trop belle idée à laquelle je veux participer à la mesure du peu de temps que j'ai mais que je trouve trop bien pour faire ça !!!
    A bientôt.
    Bises

    RépondreSupprimer
  112. Je trouve votre idée délit-rante ! Aussi, j'adhère sans hésiter !

    RépondreSupprimer
  113. La guerre ça sert à rien.
    c'est pour ça que s'en souvenir, ça sert beaucoup.
    C'est une idée magique,
    et j'adhère.

    RépondreSupprimer
  114. J'adhère aussi !!! Je trouve cette idée juste génial, la nique à la guerre d'une certaine façon ...

    RépondreSupprimer
  115. Oui oui oui ! Une idée géniale ! Je n'aime pas non plus la guerre et je suis contre d'une manière générale. L'effort du souvenir en est d'autant plus important pour ne pas que cela se reproduise ! J'en suis !!!!

    RépondreSupprimer
  116. Je découvre le blog,je découvre L'IDEE, je pars en guerre avec vous toutes si vous voulez bien de moi
    Mail envoyé,j'attends ma feuille de route
    Bravo,bonne année,bises

    RépondreSupprimer
  117. Bon, moi aussi, je vais donc reprendre les aiguilles pour ce défi, en souvenir de mes deux grands pères, là-bas dans l' Est, ils y sont allés...Je vais faire ma bataille dans les pelotes de laine, plus chaud, plus doux, plus sympa..;Tu peux me compter parmi vous. Santalounette

    RépondreSupprimer
  118. Oui à cette idée, j'avais découvert et admiré vos personnages à l'aiguille en fête.
    J'adore cette idée de dire oui à un défit normalement irréalisable (c'est le but d'un défit...)

    RépondreSupprimer
  119. Je veux aussi participer à l'effort de guerre ...

    RépondreSupprimer
  120. une idée absurde et belle ; j'adhère et je propose mes aiguilles
    ça tombe bien, je viens de finir l'opération "petits bonnets" ;-)

    RépondreSupprimer
  121. Je viens de m'inscrire en vous envoyant un mail ... l'idée est extraordinaire... Merci de l'avoir eue...

    RépondreSupprimer
  122. Je m'étais pourtant dis que je ne m'engagerai pas sur des projets à long terme cette année, mais ce projet est trop beau, original et fou alors je cours vous envoyer un mail ! Et puis je vois qu'il y a déjà des copines qui participent, alors, plus aucune hésitation ! Merci !

    RépondreSupprimer
  123. en souvenir de mon grand-pére "poilu" lui aussi...et "resté la-bas" ....je souhaite m'inscrire ; est-il encore temps ?
    gemacagui@wanadoo.fr

    RépondreSupprimer
  124. Je sais que j'arrive trop tard, comme je regrette, je suivrais fidèlement votre aventure.

    RépondreSupprimer
  125. Moi c'est votre article qui m'an émue aux larmes. J'ai pense à mon grand-père ,mort dans cette foutue guerre et a tous les autres .aussi participer est pour moi une évidence.merci pour ce génial article et cette formidable initiative .Bea Couson

    RépondreSupprimer
  126. Depuis les USA je suis partante (française expatriée pour un an) probablement avec qq amies américaines qui aiment également tricoter. Où est le vaguemestre ? Bonne année avec des idées folles et inutiles dans la tête. Anatolivre

    RépondreSupprimer
  127. Je suis partante aussi. Avec mes 41 ans d'expérience en tricot, cela devrait le faire.
    J'envoie un emil de suite.

    RépondreSupprimer
  128. Quelle merveilleuse aventure ! Je suis tombée dans le tricot depuis mon enfance et j'ai beaucoup de tricopines qui vont me suivre dans cette belle idée....J'envoie un mail pour les instructions.....Joss

    RépondreSupprimer
  129. Bonjour !
    Séduite moi aussi par l'idée et le défit, si je peux encore participer, c'est avec plaisir que je veux bien prêter mes petites mains pour rejoindre les rangs ! J'attends votre réponse avec impatience. Bravo à vous. Bien cordialement Cathy

    RépondreSupprimer
  130. Bonjour,
    Je découvre le projet et il me plaît bien ... S'il n'est pas trop tard j'y participerais avec plaisir et conviction. Je ne sais qu'elle est la marche a suivre ...
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer