mardi 18 juin 2013

Expo : Délit Maille raconte Hollywool et Swimming Wool


DELIT MAILLE 

raconte 

Hollywool et Swimming Wool





Bon. Ca rigole plus.


On vous raconte?


Attention, c'est très très long.


Alors, ce qui s'est passé, c'est qu'après la ribouldingue au salon l'Aiguille en Fête à Paris en février, où personne ne nous avait jeté de cailloux, au Délit, on s'était dit tiens, et pourquoi on ferait pas la même chose mais tout près de chez nous?

Pas bête, on s'est répondu à nous-mêmes.

Alors on a contacté un des lecteurs du Délit des premières heures qui, incidemment, se trouve aussi être de  Roubaix. Qui dès le début nous avait écrit pour nous dire que les gens en laine le faisaient rigoler.

Ce qu'on lui a dit, c'est excusez-nous son Altesse (c'est quelqu'un d'important), mais on a une idée, on aimerait bien faire la même chose qu'à Paris, mais dans la ville des filatures. Pour plein de raisons, on trouvait que nos gens en laine pouvaient avoir leur place là.

On n'était pas fiers, à ce moment-là. Comme un gueux qui offre un poulet à un suzerain un peu. En même temps, on se disait qu'au pire, on finirait quelques années dans un cul-de-basse-fosse pour payer cette audace et qu'au mieux on nous donnerait une tape bienveillante sur l'épaule en nous ramenant vers la sortie du palais.

Et puis non. C'est pas du tout ça qui s'est passé.

Notre Marraine la Bonne Fée Républicaine de Roubaix  a dit banco, allez on le fait. Les gens en laine dans la ville de la laine, ça me plaît

Gloups on a dit.

Et puis on a rencontré d'autres gens, des lecteurs silencieux aussi, qui eux étaient les tenanciers d'un musée plein de machines immenses et halllucinantes qu'un fou furieux avait conçues pour tisser du fil il y a longtemps.

En regardant nos pieds, on leur a raconté notre idée. On leur a dit qu'on rêvait d'un jardin à la Tim Burton avec plein de gens en laine dedans, qu'un jardin dans une usine, ça nous plaisait bien cette idée, que peut-être il y a des gens qui aimeraient bien se promener dans ce jardin bizarre.

Et là, les gens ont aussi banco, allez on le fait.

Gloups on a redit.

Et comme ça, d'un coup est arrivée l'idée d'un grand hapenning des gens en laine dans un jardin dans une usine dans Roubaix.

Qui dit jardin dit fleurs.

Qui dit fleurs dans une usine dit pas facile.

Sauf qu'à la Manufacture des Flandres, il y a un gang de tricoteuses redoutables. Féroces. Acharnées.

On leur a demandé, dîtes donc, le Gang, faire fleurir la fonte de la Manufacture, ça vous plairait? On n'avait pas fini la phrase qu'elles avaient déjà tricoté 3000 amaryllis, 20000 pensées, des montagnes d'arums et qu'elles rigolaient en tricotant des pistils surdimensionnés.

Et voilà. On en est là.

A Hollywool à la Manufacture des Flandres à Roubaix du 22 octobre à début janvier




HOLLYWOOL, LE DÉLIT & THE GANG
Bon. Une usine, des machines comme des montagnes, du fil, des briques, le Gang qui fait fleurir la fonte, les gens en laine du Délit Maille. Hollywool à la Manufacture des Flandres, ce sont les idoles, les icônes, les connus et les anonymes, ceux qu'on a vus et adorés, ceux qu'on a vus et détestés, ceux qu'on n'a pas vus, ceux qu'on a oublié avoir vu, ceux qu'on aurait aimé voir, ceux qui nous font sourire et ceux qui nous ont fait pleurer, ceux à qui ont offrirait des fleurs et ceux à qui on jetterait des cailloux, ceux de la télé, ceux de l'histoire, ceux des cinémas, des concerts, les beaux et les moches, les tendres, les cyniques …
Les gens  du Délit, ce qu'ils racontent, ce sont des bribes d'histoire anecdotique qui appartiennent à l'histoire de chacun. Les sculptures minuscules en laine, ce qu'elles racontent, c'est la manière qu'a chaque visiteur d'être au monde
Vas-y, tricote-toi ton panthéon, c'est ça que le Délit dit à l'oreille du visiteur.
Des panthéons dérisoires parce qu'en jersey endroit aiguilles 2 et précieux parce qu'uniques

Lieu : Manufacture des Flandres, 25 rue de la Prudence
Horaires : du mardi au dimanche de 14h à 18



Mais en fait c'est pas tout.

Parce que juste après, on a rencontré les gens de La Piscine à Roubaix. La Piscine, c'est ce musée très magnifique construit dans une ancienne piscine municipale des années 30. De l'Art déco, des verrières, des carrelages, des rambades en fer, des cabines, des bruits des gens qui nagent, c'est juste sublime la Piscine. Des Camille Claudel, des Ingres, des Foujita, des céramiques de Picasso, des De Niro Senior ...

Donc on rencontre ces gens pour leur raconter la Manuf.

Et là, on sait pas pourquoi, on a osé leur parler de  l'idée qu'on avait en tête. On leur a dit que ce que nous on aimait aussi, en plus de tricoter des princes, des dictateurs, des ministres, des rockers, c'était faire sortir les gens des tableaux, en les tricotant parce qu'on ne sait faire que ça. Que notre rêve depuis un moment, c'était de détourner un musée entier. Des tas de gens en jersey échappés des toiles. On a osé leur dire que c'était ça notre rêve.

Ha mais si, bien sûr, on avait un peu honte. On est lucide au Délit, il faut pas croire. On se rend bien compte que c'est bizarre. Qu'exposer des gens en laine à côté des  Camille Claudel, des Ingres, des Foujita, des céramiques de Picasso, des De Niro Senior, c'est pas du domaine du raisonnable.

Sauf qu'à la Piscine, ils ont dit bon d'accord.

Allez-y, choisissez ceux que vous allez faire s'échapper.

Comme ça.

Gloups ter.

Et voilà, on en est là.

Donc, en plus de Hollywool à la Manuf, il y aura Swimming Wool à la Piscine à Roubaix du 11 octobre à début janvier.







SWIMMING WOOL à La Piscine

Bon. Quand les gens des tableaux se font la maille à la Piscine, ça donne Swimming Wool.

Un art mineur, une chose aussi peu académique que le tricot, pour détourner sans vergogne un musée tout entier. Le Délit Maille aime l'Art. Le Délit Maille aime déambuler dans les allées des musées. Le Délit Maille aime les gens peints dans les tableaux, avec leurs airs langoureux, enamourés ou féroces. Mais ce que le Délit Maille aime par-dessus tout, c'est ce qu'ils lui disent ou ce qu'ils taisent, les histoires silencieuses qu'ils racontent dans leur cadre doré, la manière qu'ils ont de planter leurs yeux dans les yeux du visiteur.

Ca le perturbe, le Délit Maille, ces suppliques muettes. Il y lit Bon sang, sors-moi de là.

Alors, il les tricote.


Swimming Wool, ce sont les histoires minuscules que racontent les gens des tableaux, mais en jersey.  


En fait c'est pas tout. Mais on vous fait grâce des autres choses, c'est trop loin, trop compliqué et pas du tout complètement décidé. 

Déjà rien que ça, Occupy Roubaix avec Hollywool et Swimming Wool, on est très terrorisés. Contents comme pas permis, mais terrorisés. 

(Et si on est un peu moins là cet été, c'est un peu pour ça. Faire le siège d'une ville, même en jersey, ça prend du temps tout de même)



40 commentaires:

  1. Françoise Guichard18 juin 2013 à 13:58

    Très contente pour Delit Maille!
    Je ferai le voyage pour voir les 2 expos, c'est sûr.
    Courage pour le tricotage de tout ça!

    RépondreSupprimer
  2. La grande classe! La tricoteuse que je suis regrette de ne pas pouvoir participer même un peu.

    RépondreSupprimer
  3. Wow. Pour la 1e fois de ma vie j'ai très envie de passer à Roubaix (en général, mes rêves de voyage, c'est plutôt New York ou Sydney).

    RépondreSupprimer
  4. je crois qu'on peut te féliciter ;) c'est dingue ce qui t'arrive mais en même temps mérité! alors non c'est pas dingue, c'est juste normal et bien ;)
    je viendrais voir ça de très près ;)

    RépondreSupprimer
  5. Je veux y aller ! Je veux y aller ! Je veux y aller ! Je veux y aller !

    RépondreSupprimer
  6. Formidable formidable et encore formidable, nous viendrons vous voir en famille, ma belle mère habite lille

    RépondreSupprimer
  7. Oh la la , c'est génial tout ça !!! J'ai vu l'AEF mais j'ai envie de voir Roubaix aussi !!!

    RépondreSupprimer
  8. Super !
    Je suis contente pour vous car vous le méritez.
    J'adore votre blog, vos textes et vos gens en jersey !
    CAT =^..^=

    RépondreSupprimer
  9. Bravo pour tous ces projets, aboutis ou non ! Je suis heureuse que tes talents soient reconnus, ton humour apprécié, ta manière de te décaler encouragée !

    Je te souhaite plein succès à Roubaix !

    Avec toute mon admiration et mes félicitations.

    RépondreSupprimer
  10. Ana de Kersidan18 juin 2013 à 21:11

    Grandiose ! Comme cela doit être exaltant d'imaginer toute cette mise en scène ! Si le soleil n'est pas au rendez-vous cet été dans le ciel, il le sera au moins dans tous ces petits personnages si plein de vie.
    Et pour te donner du cœur à l'ouvrage tout cet été, tu peux écouter un air du groupe Gwendal, « Douze degrés » (attention aux oreilles, ça part en live !) :
    http://www.youtube.com/watch?v=4qeuR_2x8OM&feature=autoplay&list=AL94UKMTqg-9A3Yowthx3YsUbdvOmNnoZB&playnext=1

    Puis viendra « Bretoña », de Carlos Nuñez, jusqu'au bout de la nuit :
    http://www.youtube.com/watch?v=WEzTS-6Huks

    RépondreSupprimer
  11. eh bien toutes mes félicitations, délit mail

    La reconnaissance et la gloire !!! lol ;)

    et j'aime bien la façon dont tu racontes ces 2 superbes bonnes nouvelles.

    Missy miss

    RépondreSupprimer
  12. c'est la gloire, et c'est bien mérité ! à quand le MoMa ?

    RépondreSupprimer
  13. Génial! Bravo! Le Délit a bien raison de parler de ses rêves, passke des fois ça marche! J'ai bien envie de venir pour fêter ça, parce que l'Aiguille en fête, et ben ça m'a pas suffi!

    RépondreSupprimer
  14. Génial! Bravo! Le Délit a drôlement raison de parler de ses rêves aux gens, passke des fois, ça marche! Même que je vais venir voir ça, passke l'Aiguille en fête, et ben, ça m'a pas suffi!

    RépondreSupprimer
  15. Noëlle de ParisNeuf18 juin 2013 à 23:08

    Alors, je dis, bravo le Délit, succès amplement mérité, et après toutes les ribouldingues précédentes loupées, je vais me débrouiller pour ne pas manquer celles là . félicitations !

    RépondreSupprimer
  16. Michèle de Limoges19 juin 2013 à 06:19

    Formidable et en plus de rencontrer des personnes formidables avec une ouverture d'esprit. J'envie les gens de là-haut car je ne pourrais y aller.

    RépondreSupprimer
  17. Génial toutes ces aventures ! :)

    RépondreSupprimer
  18. Aaaaaaaahhhhhhhhh!!!!!!!!!!! BRAVO pour tous ces magnifiques projets :)
    Roubaix a beau être TRES loin de cheû moi, ça me tente, ça me tente, ça me tente...
    On peut dormir chez les gens en laine?

    RépondreSupprimer
  19. Trop trop d'la balle ! Bravo Madame Délit ! Je note les dates et si je peux je viens...

    RépondreSupprimer
  20. Holalala j'en suis émue pour toi! Et comme Jude, c'est bien la première fois que je rêve d'aller à Roubaix!
    Je suis désolée de ne pas pouvoir assister à ces moments de bonheur en laine dans ces endroits magiques!

    RépondreSupprimer
  21. super, moi je suis comme le monsieur de Roubaix que les gens en laine font rigoler! donc là on va bien rigoler puisqu'il y en aura plein...
    belles idées que voilà !!

    RépondreSupprimer
  22. deux excellentes nouvelles!!!
    le délit est imaginatif, mais ça on le savait!!!

    RépondreSupprimer
  23. Bravo le Délit ! Ca donne envie de traverser toute la France pour le voir.

    RépondreSupprimer
  24. deux excellentes nouvelles!!
    le délit est imaginatif .Mais ça, on le savait!!!

    RépondreSupprimer
  25. J'ai trop envie de voir ça ! Génial !

    RépondreSupprimer
  26. Désolée, Délit, mais j'ai les larmes aux yeux et une boule dans la gorge. Pour de bon, tellement je suis émue et tellement heureuse.
    Pfiouh. C'est malin.

    RépondreSupprimer
  27. Formidable!!! Quel dommage que je n'habite pas plus près, j'aurais adoré venir voir tout ça!

    RépondreSupprimer
  28. Z'ont bien de la chance à Roubaix...

    Tu arrives à dormir la nuit avec tous ces chantiers ?

    Bravo cher Délit

    RépondreSupprimer
  29. Félicitations !!
    Ah si seulement je pouvais faire quelque chose pour que le Délit vienne à Lyon. Je vais réfléchir et proposer autour de moi, on ne sait jamais, je vais peut-être bien trouver un lieu lyonnais digne de tous ces gens en laine.
    J'aimerai tant...

    RépondreSupprimer
  30. Toulouse - Roubaix,
    je le fais même à vélo pour voir ça !

    RépondreSupprimer
  31. Gloups ! moi je dis : au Délit vous êtes trop modestes.
    On vous trouve géniaux et on vous aime !
    Ah tous ces gens que vous allez libérer de la toile pour leur faire raconter leurs aventures en jersey... J'en rêve !
    ... et merci à la ville de Roubaix !

    RépondreSupprimer
  32. Trop contente pour toi! Ça fait toujours plaisir de voir le talent reconnu. Et puis, tu travailles si fort pour tes rêves. C'est ce que j'aime aussi chez toi. D'avoir suivi ton idée et de faire le nécessaire pour réaliser tes rêves. Je ne sais juste pas quand tu dors! Heureuse surtout que ton bras aille mieux pour pouvoir créer ses jolis événements. J'ai hâte de voir la présentation des fleurs et tous ces personnages que tu choisiras de faire sortir de leur toile. Le Délit Maille va prendre des photos des événements tout de même, non?

    RépondreSupprimer
  33. J'ai les fesses qui font bravo pour vous. Comme quoi, on se muscle, au Délit, faut pas croire.

    RépondreSupprimer
  34. Mais c'est vraiment super!!!!! Bravo!!!! et courage pour manier les aiguilles et tricoter tous ces personnages!

    RépondreSupprimer
  35. j'irai voir les deux! c'est vraiment super!!!!
    et à quand une visite au tricotthé voisin?

    RépondreSupprimer
  36. Bien noté dans l'agenda!

    RépondreSupprimer
  37. J'ai été à La Piscine, j'ai hâte de me rendre à La Manufacture. J'ai beaucoup aimé, j'ai souri, été émue, touchée, surprise... Un tout grand merci. Carine Charvet

    RépondreSupprimer
  38. J'ai vu l'expo à la manufacture des Flandres (c'est pas loin de chez moi cela aurait été dommage de la manquer) et j'ai adoré ! J'ai hâte de voir celle de la Piscine !!!...

    RépondreSupprimer