mercredi 28 mars 2012

Tricote encore ton affaire Bettencourt



DELIT MAILLE

Tricote encore

Ton Affaire Bettencourt. 


Bon. Re l'affaire Bettencourt

Ce qui se passe, c'est que le bien nommé juge Gentil voudrait bien savoir ce que c'est que cette affaire de 4 millions d'euros qui ont pas mal voyagé entre la Suisse et la France entre 2007 et 2009. Il voudrait bien savoir aussi si, malencontreusement, une partie du magot de l'héritière de Loréal serait pas tombé dans les poches de l'UMP, justement au moment de la campagne du président, qui justement avait rendez-vous avec la patronne justement à ce moment-là. Des fois que, par inadvertance, en ramassant les cigarettes et le briquet sur la table du café, bim, sans faire attention, les 4 millions dans la poche. C'est ça qui turlupine le juge Gentil.
Du coup, il a placé Patrice De Maistre à l'ombre, pour voir s'il retrouve la mémoire. Des fois qu'il aurait des histoires de trésorier et de candidat qui lui reviennent. 

Bon, quand le candidat de 2007 ne sera plus président en 2012, ce sera plus simple. Le juge Gentil, il pourra lui demander directement, au candidat de 2007, comment ça s'est passé au café, les 4 millions, HSBC, le financement de la campagne, la Légion d'Honneur à Patrice De Maistre, le travail de la femme du Trésorier, l'Hippodrome de Chantilly  et tout et tout.

Le Délit a conçu un kit exprès pour ne pas perdre le fil de cette sombre affaire.

Le kit Filature comprend les instructions détaillées et les fournitures nécessaires à la réalisation en jersey endroit et aux aiguilles 2
- d'un juge suspicieux
- d'un candidat de 2007 (12cm) et sa montre, marqué à la culotte



 


























 

6 commentaires:

  1. "Bon, quand le candidat de 2007 ne sera plus président en 2012, ce sera plus simple"
    voila une bonne nouvelle !!!

    pour nous aussi ce sera plus simple
    ramasser le briquet ? erreur il ne fume pas !! ahhhhh trahi par sa cupidité , juge l'affaire est reglée

    RépondreSupprimer
  2. Si ce jour béni arrive, Carla va nous la jouer à la Bernadette "Mon mari n'est plus ce qu'il était"...

    RépondreSupprimer
  3. trop drôle le juge qui se planque !

    RépondreSupprimer
  4. Ce matin sur France inter, Fr. Fillon a été consternant à propos des rebondissements de cette histoire... Il s'est excusé dans la foulée mais c'est une technique: sortir une énormité, s'excuser 2 minutes après, le mal est fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et Bernadette à retiré ses propos sur le manque de gabarit (infos de 13.00 France inter)... Une visite chez l'ophtalmo peut-être, une correction adaptée et hop!?

      Supprimer
    2. Oui c'est vraiment une stratégie... et c'est pénible je trouve.

      Supprimer