vendredi 10 février 2012

Tricote ton exode

DELIT MAILLE

Tricote
ton exode


Stop. On arrête tout. Les élections, le changement c'est maintenant et tout et tout.

Les riches vont partir. Ils ont prévenu Le Monde.

"Certains préparent leur départ", "Beaucoup n'ont pas encore pris la décision finale, mais ils ont déjà sur leur table de nuit le dossier constitué" ou encore  "s'il était élu, ils reverraient leur organisation patrimoniale et quitteraient la France". C'est ça qu'ils ont dit, les riches.

Si les socialistes remportent les élections, ni une ni deux, ils passent tous la frontière de nuit, avec les meubles de famille et l'argenterie. Ce sera pas faute d'avoir prévenu. Et non, non non, pas la peine d'essayer de les retenir. C'est dit c'est dit.

Bon, maintenant, si on vote correctement, ils sont prêts à revoir leur position.

Le dilemme, mais le dilemme.... Tout de même, nos riches.... Oh non, vraiment on ne sait plus quoi faire.

Pour ramener les pauvres, ces inconscients, dans le droit chemin, il fallait un kit à la hauteur de la terrible réalité de ce qui nous attend.
Du coup, au Délit, on a élaboré le kit Exodus.

Le kit Exodus* en  fil alpaga et cachemire comprend les instructions détaillées et les fournitures nécessaires à la réalisation
- d'un riche
- d'une riche
- d'un patrimoine

Une forme d'hommage en jersey endroit au patriotisme admirable de nos riches.

*Avertissement: ce kit comprend des images pouvant heurter la sensibilité des assujettis à l'ISF.























A retrouver sur Campagne en Nord, le (très bon) site des étudiants de l'Ecole Supérieure de Journalisme de Lille

17 commentaires:

  1. ma cassette ! ma cassette ! Il y a de l'Avare dans cet exode ! Que du bonheur! comme d'hab' ! merci !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour l'énorme fou rire.
    Ils sont excellents, tes riches et leurs accessoires, leur mise en scène.
    Bravo encore une fois. :)

    RépondreSupprimer
  3. Faut les comprendre ces pauvres riches, si la gauche revient, les chars soviétiques reviendront aussi aux portes de Paris. Alors forcément hein.

    Sans parler de la liberté d'expression et celle de porter des Rolex qui risquent aussi de pâtir gravement.

    Me font pitié ces pauvres riches de jersey (et les autres) que personne n'aime. La vie est dure pour les riches, on n'a pas idée.

    Excellent choix de miniatures cela dit en passant.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne suis pas assujettie à l'ISF, loin s'en faut, mais c'est triste triste, cette histoire.
    Cependant "bis repetita placent" : ils nous avaient déjà fait le coup lors de la campagne de 1981.
    Ils repassent les mêmes plats.

    RépondreSupprimer
  5. Alpaga et cachemire, évidemment il n'aurait pas fallu moins pour s'accorder à l'argenterie et à la marqueterie dorée :)
    Je trouve tout particulièrement bien étudiés et tout à fait sociologiques leur look vestimentaire et l'habitus du riche pris dans sa peur de payer des impôts : le pull rose très pâle, le cheveu très pâle, le teint très pâle, le collier de perles pour accompagner toute cette pâleur, et les idées sur la France très très pâles ! Le riche a beau avoir une tenue bleu blanc rouge, son idée de ce qui est bon pour la France est vachement... pas patriotique !

    (Ça ne s'invente pas : le bot qui me demande de taper le code avant de valider l'envoi de mon commentaire me propose le mot "milit" ! Yeeesss !)

    RépondreSupprimer
  6. excellent comme d'hab...

    RépondreSupprimer
  7. l'exode oui mais pourquoi a pied !!
    des faux riches alors

    ils font presque pitié
    gabrielle

    RépondreSupprimer
  8. Cela me fait penser à 1789... Peut-être Nicolas et Carla et la montre en or vont-ils aussi émigrer. En Italie ?

    RépondreSupprimer
  9. Comme le dit Dominique ils nous ont fait le coup en 1981 déjà, ils le refont maintenant: BON DÉBARRAS! On les connais leur larmes de crocodile, elles ne les ont jamais empêchés d'exploiter les plus pauvres et les plus faibles qu'eux, à tour de bras et depuis longtemps et en toute impunité. Pour une affaire révélée combien y en-t-il dont nous n'aurons jamais connaissance?
    Mais, merci Délit, j'ai bien rigolé quand même...

    RépondreSupprimer
  10. Comme j'aimerais participer à une mise en scène...

    J'ai eu peur en voyant le titre que ce soit le délit Maille qui renonce et qui parte. OUF !!!

    Moi-même l'autre jour (Guéant's day), j'ai envisagé de partir loin, loin, loin (et pas à cause de ma fortune)

    RépondreSupprimer
  11. partir partir ...
    on les plaindrait presque.

    RépondreSupprimer
  12. S'ils partent en laissant leur fortune en France, y'aurait moindre mal...
    Mais, d'un autre côté, s'il n'y a plus de riches pour consommer, comment on va faire, nous, les petits commerçants pour payer la contribution économique territoriale, qui remplace la taxe professionnelle - ah, ils en ont fait du foin sur cette suppression, remplacée par une autre, qui fait encore plus mal au porte-monnnaie - contribution qui paye vos routes, le ramassage de vos poubelles, les cantines scolaires de vos enfants, les carnavals, les centres aérés...
    Effectivement, nous vendons des pulls 100 % cachemire roses (bien vu le rose)
    Hélas, le pire, c'est que nous ne pouvons pas nous passer des riches...Quel pauvre peut se payer un pull en cachemire ? Si quelqu'un me dit que je n'ai qu'à en offrir, no problème, mais, pas de cachemire, trop fragile..Par les froidures qui courent, un bon pull 100 % laine, pourquoi pas ! Merci Délit Maille de donner à mon cerveau cette idée..Nous fermons ce soir boutique.Il reste encore quelques bons gros pulls invendus et quelques parkas..Je vais en parler à mon patron..Pourquoi toujours donner de vieux vêtements aux pauvres ?..Pourquoi n'auraient-ils pas droit à du neuf ?..

    RépondreSupprimer
  13. pov tits nounets ! me font peine à voir !
    allez soyez sympas, ne les obligez pas à partir...

    RépondreSupprimer
  14. Belle mise en scène , à la hauteur des évènements !
    " Garçon la carte s'il vous plaît ! "
    " Y'en a marre , c'est toujours la même depuis des siècles ! "
    Je rentre à la maison , car partir c'est mourir un peu .

    RépondreSupprimer
  15. Les cheveux de Madame Riche sont-ils en mohair ?... Je les trouve bien mousseux ;-)

    RépondreSupprimer
  16. Humm.... Un petit message qui sent bon la jalousie, la rancoeur, le politiquement correct, la bonne gauche bien moralisante.
    Et si le délit Maille devenait riche d'un coup ? Hum ? Y ferait quoi ? A oui, pardon, il donnerait, tout, absolument tout a des bonnes oeuvres. Le délit Maille est tellement généreux, lui. Il est tellement désintéressé. Et puis il le sait bien, l'argent c'est sale, berk, ça sent pas bon hein ?
    Bon, il se dit en secret qu'il pourrait tricoter en mohair, en cachemire, et puis l'idée s'en va de sa tête : Riche ? Moi ? Jamais ! Il en va de ma moralité !

    Tsss, tsss, y'a juste confusion des genres. Y'a pas de mal a avoir des sous, c'est pas sale. Il en faut des gens qui ont des sous, sinon, ça s'appelle du communisme, et on voit ce que ça a donné l'égalitarisme forcé : Staline, Mao, Sibérie terre d'accueil, les camps, tout ça, tout ça... Et y'avait pas de laine dans les camps pour s'amuser : ça devait être considéré comme un loisir de riche de tricoter des bonhommes pseudo-subversifs à l'époque. Non ?

    RépondreSupprimer
  17. Anonyme, utilise donc tes sous pour aller t'acheter 500g de cervelle et une dosette de 2nd degré

    RépondreSupprimer